Les changements de la grossesse

Depuis le début de la grossesse, qui est, peu de temps après la fécondation (union du sperme avec l'œuf) commencent à se produire de nombreux changements dans le corps de la mère, qui dure jusqu'à la fin de la grossesse. De nombreux changements peuvent être vus ou ressentis par la femme enceinte et facilement identifiable. Mais beaucoup d'autres ont lieu au niveau moléculaire, hormonal, influençant biochimique et cellulaire tous les organes et les tissus.

Il en est ainsi que le corps s'adapte au développement du fœtus en équilibre avec la mère. Cependant, parfois, les changements deviennent vrai inconfort maternelle, ce qui rend difficile de différencier les symptômes d'un changement pathologique (maladie) et la grossesse physiologique (normal). Même si il y a des maladies qui se posent avec "aider" les changements normaux de la grossesse et ceux qui aggravent ces conditions.


Les changements dans la peau

De nombreux changements n'ont pas d'impact sur la santé des femmes, en particulier les changements qui se produisent dans la peau et les organes sexuels féminins. À titre d'exemple, la spoliation gravidique trouve principalement dans les seins, le ventre, les fesses et les cuisses. Ils sont attribués à l'étirement un peu de peau hydratée, plus la stimulation d'une hormone produite par la glande surrénale, le cortisol. Les mesures de prévention, telles que l'utilisation d'huiles pour hydrater la peau, peuvent réduire ce changement.

Le placenta produit de nombreuses hormones, l'un d'entre eux est d'œstrogènes que pendant la grossesse augmente. Ce phénomène se traduit par la formation et la prolifération des vaisseaux sanguins dans la peau de la femme enceinte. Par conséquent, peut se produire dans jusqu'à 70% des femmes enceintes, érythème palmaire, à-dire des rougeurs sur les paumes. Dans 60% des femmes enceintes blanches et 10% des femmes enceintes afro-américaines ARISE télangiectasie, qu'il y a plusieurs vaisseaux sanguins ramifiés à partir d'une partie centrale, en particulier visibles dans le cou, la poitrine et le visage, rappelant l'image d'un "araignée". Les deux conditions ne mettent pas nuire à la santé et ont tendance à disparaître à la fin de la grossesse.

Pour une action hormonale est la stimulation des mélanocytes, qui sont des cellules avec fonction de pigmentation de la peau. Dans ce cas, il peut y avoir "taches" dans le visage de couleur noire ou brun, connu comme la grossesse chloasma; qui peuvent survenir "ligne nigrans"En raison de l'hyperpigmentation abdominale ligne médiane. Les deux changements ont aucune signification clinique.

D'autres changements de la peau sont possibles: augmentation onctuosité de la perte de cheveux et l'apparition de acnes. Tous médié par une sécrétion accrue des glandes sébacées.

seins

Les seins subissent des changements très tôt dans la grossesse. Juste à la 6e semaine de grossesse, il y a l'émergence du processus de congestion mammaire, ce qui les rend "gonflé" (Turgid) et douloureux. Autour de la 8ème semaine apparaissent de petites élévations arrondies dans la région de l'aréole (tissu glandulaire), appelés dans les tubercules de Montgomery médicaux. De la 16e semaine, il est possible d'extraire le colostrum (premier lait des femmes). Et dans les 20e mamelons deviennent plus sombres (hyperpigmentation), ce qui rend difficile de les délimiter.

Понравилась статья? Поделись с друзьями: